GENERATION SELF DEFENSE France système A.I.D.



SITE ERIC MARTIN SYSTEME A.I.D. (cliquer sur l'image)

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

STAGES GSD FRANCE 2013-2014

             
Cliquez pour agrandir l'image

LE 1 juin 2014 A JONZAC (17)


GSD France système A.I.D. a été créée afin de permettre à des clubs de s'affilier et de bénéficier d'une méthode de self défense, par la formation d'instructeurs.

Le système A.I.D. :
  • Analyser la situation
  • Intervenir pour sa propre protection et/ou celle d'une tierce personne
  • Dissuader par l'impact de la riposte et/ou la neutralisation de l'agresseur ou une attitude décidée.

Cette méthode a été mise en place par Eric MARTIN. Ce dernier a en effet utilisé son expérience sur le terrain (portier  en boites de nuit, bars, concerts, palace...) et son parcours en arts martiaux et sports de combat débuté en 1987 (voir ci-contre).

                                                                  PARLONS SELF DEFENSE

Il est tout d'abord important de bien séparer la notion d'art martial ou de sport de combat avec celle de self défense.

Les premiers répondent à des règles bien précises tandis aucune règle ne régit la rue où le terme de self défense se précise.

  illustrations :

  • aucun sport de combat ou art martial (même le combat libre) lors des compétitions, ne prévoit les coups aux parties, les morsures, les griffures, les doigts dans les yeux (ils sont même interdits la plupart du temps, inutile donc de s'en protéger)....

  • lorsque vous prenez un mauvais coup sur un tatami ou sur un ring, l'arbitre peut intervenir pour arrêter le combat, dans la rue pas d'arbitre...

  • un combat dans un dojo ou une salle de sport débute face à face, un contre un, avec un arbitre, des catégories de poids la plupart du temps et des règles ! Dans la rue il arrive souvent que l'on ne sache pas quand çà a, ou va commencer,s'il y a un ou plusieurs adversaires, leur poids, armé ou non...

Pas de mur, de béton, gravier, trottoir, lieu sombre dans un combat de karaté, combat libre, taekwondo ou tout autre

  • Connaissez vous un combattant qui est combattu en compétition avec son enfant de 3 ans à coté de lui ? moi non, par contre cela peut vous arriver dans la rue.

  • Enfin, jusque là aucun combattant n'a "sorti" de couteau, batte de base-ball, revolver, tesson... pendant la durée de l'affrontement... dans la rue oui.

Ainsi, il apparaît opportun de travailler tant les techniques de défenses, que la gestion verbale et non verbale du conflit afin de gérer au mieux la situation, le stress ou tout autre émotion négative.

N'oubliez jamais que dans la rue, pas de coupe, ni de médaille ,


                      ON NE GAGNE PAS ET ON NE PERD PAS,ON GARDE SON INTEGRITE PHYSIQUE OU ON LA PERD


L'approche faite par  G.S.D. France est de rester au plus près de la réalité en privilégiant au maximum le travail de mise en situation sur site (jardin publique, cour, rue, toilette publique, escaliers, bâtiments en tout genre...).

Ainsi l'élève, si un jour il est amené à devoir se défendre,  aura déjà pris plus ou moins d'expérience lors du travail en tout lieu. Il faut sortir du milieu sécurisé que représente la salle de sport ou le dojo afin d'être le moins surpris possible si une agression survient.

Il y a beaucoup à dire sur ce sujet ....


DEFENSES CONTRE COUTEAU (stage instructeur avril 2013)

LES INFOS



  •   Eric MARTIN, formateur POLICE MARITIME DE CHARENTE MARITIME,  DE LA POLICE MUNICIPALE DE ROYAN et ST GEORGES DE DIDONNE EN GTPI (gestes techniques professionnels d'intervention)

  • 13,14,15,16,17 juillet 2013 STAGE D'ETE DE SELF DEFENSE OUVERT A TOUS PRATIQUANTS OU NON





<u><b> STATISTIQUES ET FAITS REELS</b> </u>

Eric MARTIN

Cliquez pour agrandir l'image
Après avoir débuté les arts martiaux par le judo et le ju jitsu, Eric MARTIN commence la sécurité à 18 ans par la surveillance de nuit en camping.
Il  officie ensuite dans un 4 étoiles palace en sécurité de nuit. Presque en même temps, il fait ses premières "portes" dans des soirées étudiantes.
Les portes lors de soirées privées ou étudiantes se succèdent, puis les bars de nuit ainsi que les boites de nuit.  Dernière porte et responsabilité de la sécurité en juillet et août 2008 en bar de nuit pour la saison estivale.

    Actuellement FORMATEUR POLICE MARITIME DE LA CHARENTE MARITIME
                        FORMATEUR DE LA POLICE MUNICIPALE DE ROYAN et de ST GEORGES DE DIDONNE (17) en GTPI
(gestes techniques professionnels d'intervention)


Début en judo et ju jitsu au club de Villeneuve sur Lot (47) en 1987

  • Ceinture Noire 2ème DAN judo et ju jitsu (fédération française de judo)

  • Ceinture Noire 2ème  ju jutsu (fédération Mushin Ryu)

  • 3ème niveau en kyusho jitsu (fédération kyusho internationale)

  • 2007 stage  certifié de 18 jours au brésil à la BTT (Brazilian Top Team) en jiu jitsu Brésilien, grappling et combat libre.

Au cours de toutes ces années, il pratique aussi d'autres disciplines et différentes boxes pied poing... et assista à de nombreux stages afin de parfaire ses connaissances (krav maga, penchak silat, kali. combat libre....

Enseignement :

  • début en 1993 au club d'arts martiaux Pessac Madran (33) pendant une dizaine d'années en ju jitsu (FFJDA). Il enseigne aussi pendant 9 mois en 1997 au Judo Club de Fumel du fait d'un déménagement et revient à Pessac (33).

  • Il rejoint ensuite pendant 2 ans, le judo club de Talence (33) où il crée  une section ju jitsu et ju jitsu combat et prépare des compétiteurs (lui même ancien compétiteur) (FFJDA).

  • En 2006, après avoir rejoint Royan (17), et avoir enseigné dans deux clubs du secteur, et lassé de l'inertie des membres du bureau de ces associations, il décide, toujours avec le même groupe d'amis et l'aide de la municipalité, de fonder Shin Bushido qui est devenu GSD ROYAN en 2011(www.selfdefenseroyan.com.),  afin de développer la self défense (Il enseigne aussi le ju jitsu )

  • Direction de très nombreux stages .

  • 2008 : Création de GENERATION SELF DEFENSE  France

  • 2010 : FORMATEUR GTPI DE LA POLICE MUNICIPALE DE ROYAN ET ST GEORGES DE DIDONNE

  • 2013 : FORMATEUR POLICE MARITIME DE LA CHARENTE MARITIME

  • Aujourd'hui, il est fondateur et responsable technique de Génération Self Défense et développe trois disciplines :

  • SELF DEFENSE : méthode de défense contre des agressions précisées, défenses contre les armes et maniement du tonfa, matraque et yawara

  • BOXE DEFENSE : gestion des conflits à distance en utilisant toutes les frappes sur toutes les parties du corps de l'adversaire (y compris partie, cou...)

  • LUTTE DEFENSE : amenées au sol et gestion des conflits au sol incluant frappes sur tout le corps (y compris, les parties), morsures, griffures, écrasements...

Ces trois disciplines sont enseignées sur tatamis mais surtout en extérieur et intérieur de bâtiments afin de mettre les élèves au maximum en situation.



Copyright © Eric MARTIN 2010. Tous droits réservés.